Les programmes de développement économique et communautaire VillageFXB en Namibie

Début du programme 2018
Population impactée 2 000

BRISER LE CERCLE VICIEUX DE LA PAUVRETE 

En Namibie, FXB mène un programme de Développement économique et communautaire VillageFXB à destination de 520 enfants et adultes.

Contexte

La Namibie est classée parmi les pays à revenu intermédiaire. Son revenu par habitant est néanmoins l’un des plus asymétriques au monde, avec 55% du revenu global pour 10% de la population totale. La Namibie a une population de plus de 2,6 millions d’habitants; 43% d’entre eux ont moins de 15 ans. La stabilité politique et la bonne gestion économique de la Namibie l’ont aidée à réduire la pauvreté.

Cependant, cela n’a pas été accompagné par la création d’emplois et les inégalités socio-économiques héritées des années sous le régime de l’apartheid persistent, malgré des dépenses publiques généreuses consacrées aux programmes sociaux. 30% de la population active est au chômage. Les femmes et les jeunes sont les plus touchés, avec des taux de chômage se situant respectivement à 33% et 53% (pour les 20-24 ans).

Par ailleurs, les quartiers informels (bidonvilles) sont une problématique importante en Namibie. La capitale Windhoek et les villes alentours sont entourées de communautés qui migrent de régions rurales du nord et du sud du pays, en quête de meilleures opportunités d’emplois et d’accès aux services de base. Elles construisent des habitations de fortune, créant ainsi des bidonvilles aux conditions de vie extrêmement précaires.

 

Notre action

BRISER LE CERCLE VICIEUX DE LA PAUVRETÉ

Les personnes démunies de Nambie sont aux prises avec une variété de défis complexes, tels que la malnutrition, le manque d’eau potable, l’accès limité à l’éducation et à l’information, la maladie, l’insalubrité des logements et de l’environnement, la discrimination et l’exclusion ou encore des conditions climatiques défavorables. 

LA FORCE DE NOTRE DÉMARCHE : S’ATTAQUER AU CAUSES PLURIELLES DE L’EXTRÊME PAUVRETÉ 

N’aborder que la question des revenus serait une erreur! Une aide partielle ne s’attaquant qu’à une des causes de la pauvreté n’est pas une solution suffisante pour la vaincre de manière durable. 

Notre modèle de Développement Economique et Communautaire VillageFXB nous permet d’apporter, en trois ans, une réponse complète aux causes fondamentales de la pauvreté dans les bidonvilles de Namibie en agissant simultanément sur 5 de ses facteurs prédominants.

Le pilier fondamental de notre modèle est le renforcement économique. Sa principale innovation repose sur le don d’un capital d’amorçage – à la place d’un prêt – qui va permettre aux familles d’atteindre l’autonomie économique. Associé à des formations en gestion d’entreprise et en littérature financière, elles vont pouvoir lancer des activités génératrices de revenus (microentreprises) et ainsi, progressivement, obtenir des revenus suffisants pour faire face à leurs besoins quotidiens et continuer à prospérer après la fin du programme. 

Simultanément au renforcement économique, FXB va s’assurer que chaque membre des familles soutenues puisse accéder à ses droits humains fondamentaux, à travers 4 autres piliers : la sécurité alimentaire, l’accès à l’éducation et à des informations cruciales en matière de santé et sociales, l’accès à des services de santé adéquats et la salubrité de leur logement et de leur environnement.

Lutter contre la pauvreté implique aussi pour FXB de lutter contre toutes les discriminations en général et en particulier celles liées au genre afin d’équilibrer les relations entre hommes et femmes pour que celles-ci, plus exposées à la pauvreté, puissent accéder aux mêmes opportunités économiques et sociales.

Axe #1 VillageFXB Namibie: Développer les capacités socio-économiques des familles 

  • Constitution de Groupes d’Épargne, Crédit et Soutien pour fournir des services simples aux familles bénéficiaires qui n’ont pas facilement accès aux services financiers formels. Ils permettent aussi de créer un lien social, de partager défis et solutions et de faire émerger un esprit entrepreneurial.
  • Formation globale à la gestion financière et à la conduite d’entreprise.
  • Don d’un capital d’amorçage en nature à chaque famille afin de lancer une activité économique qui soit rentable (petits commerces divers, élevage, couture, aviculture ou agriculture).
  • Accompagnement des familles pour développer, diversifier et assurer la durabilité de leurs activités économiques.

Axe #2: Assurer leur sécurité alimentaire et éradiquer la malnutrition infantile

  • Un soutien nutritionnel d’urgence est donné aux familles durant les neuf premiers mois du programme afin de les aider à retrouver un état de santé satisfaisant.
  • Création de jardins potagers individuels pour la production de fruits et légumes destinés à l’autoconsommation des familles.
  • Prise en charge des enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition.

Axe #3 VillageFXB Namibie: Favoriser leur accès aux soins de santé et à la prévention des maladies

  • Enregistrement des familles auprès d’un centre afin de bénéficier de soins de santé adéquats.
  • Formations en matière de gestion de la santé et diététique familiale, santé sexuelle et reproductive et prévention des maladies endémiques telles que le VIH/sida, le coronavirus, le paludisme et la tuberculose, notamment en facilitant le dépistage.
  • Soutien psychosocial pour aider les familles à gérer les conséquences liées à la pauvreté et aux diverses violences rencontrées.

Axe #4: Améliorer leurs conditions d’habitation

  • Equipement des logements en foyers de cuisson améliorés, latrines, douches et postes de lavage des mains.
  • Formations en matière de traitement de l’eau, recyclage, hygiène personnelle et familiale et assainissement (WASH).

Axe #5: Scolariser les enfants, former professionnellement des adolescents et jeunes adultes et renforcer les capacités de la communauté

  • Collaborations avec les écoles et les enseignants afin de permettre aux enfants en âge scolaire et aux jeunes adultes volontaires d’être (re)scolarisés.
  • Formations professionnelles pour les adolescents et les jeunes adultes volontaires.
  • Accès des communautés à des informations et connaissances essentielles en matière de santé et sociales (droits des femmes et des enfants, égalité des genres, citoyenneté, etc). 

FXB Namibie offre un encadrement et un mentorat continu tout au long des trois années du programme pour s’assurer que les participants développent confiance et capacité d’agir et acquièrent les compétences économiques et sociales nécessaires pour sortir avec succès de l’extrême pauvreté.

LA FORCE DE NOTRE ACTION : ASSURER UNE AUTONOMIE DURABLE 

Toutes les dimensions du modèle VillageFXB ont été conçues pour garantir la durabilité des impacts. Au lieu de créer une dépendance envers l’aide extérieure, FXB renforce les capacités globales des participants.

Chacun, à travers son travail et son engagement, assure la durabilité des résultats sur sa qualité de vie.

Au coeur du dispositif, l’être humain : nous aidons chaque personne qui participe à nos programmes à exprimer le potentiel qui est en elle. Ainsi, au fil de notre intervention, alors que les capacités à répondre aux besoins de sa famille se renforcent, le soutien financier de FXB diminue progressivement. 

Notre programme de développement économique et communautaire VillageFXB en Namibie peut être mené grâce au soutien et à la confiance de la Liselotte Stiftung.

Impact du programme

Le programme de développement économique et communautaire VillageFXB en cours permet à 520 adultes et enfant de transiter d’une situation d’extrême pauvreté à l’autonomie et sociale d’ici à 2021.

Dans le but de créer un impact durable et de susciter un changement des comportements, FXB organise de nombreuses sessions d’information et de formation à destination des communautés. Planning familial, importance de l’éducation, hygiène, santé, prévention au coronavirus, au VIH/sida et autres maladies, violences faites aux femmes, droits des enfants ou protection de l’environnement sont autant de thèmes qui sont abordés afin d’enrichir les compétences et de développer les capacités de résilience de 2,000 habitants du bidonville. 

 

Témoignage

Désormais, je redonne à ma communauté. Je prépare une soupe tous les samedis que je destine en priorité aux enfants les plus jeunes et les plus pauvres de mon quartier. Je raconte régulièrement à mes voisins comment la soupe a été faite. Que c’est avec l'argent que j'ai gagné en gérant ma propre entreprise.

Selma