AFRIQUE DU SUD

Début de la mission 1999
Population impactée 3 500

Construire la résilience des adultes de demain

Contexte

L’Afrique du Sud reste une économie duale avec l’un des taux d’inégalité les plus élevés au monde. Celles-ci sont perpétuées par un héritage d’exclusion et la nature de la croissance économique, qui n’est pas favorable aux pauvres et ne génère pas suffisamment d’emplois. En 2015, les 10% les plus riches de la population détenaient environ 71% de la richesse nette, tandis que les 60% les moins riches détenaient 7% de la richesse nette. Le chômage est par ailleurs un défi majeur, s’établissant à plus de 27% en 2019.  Par ailleurs, plus d’un jeune sur deux est sans travail dans ce pays.

Avec 7 700 000 personnes infectées en 2018, l’Afrique du Sud est le pays du monde qui compte le plus grand nombre de personnes vivant avec le VIH/sida. La maladie a aussi engendré des milliers d’orphelins et d’enfants vulnérables.

La majorité des enfants noirs – près de 60% – vivent dans des situations d’extrême pauvreté, caractérisées par la malnutrition, la criminalité, la violence, l’alcoolisme et la toxicomanie. Dans bien des cas, lorsqu’un enfant est confronté à ces problèmes, sa scolarité est interrompue ou ses performances scolaires commencent à se détériorer. En conséquence, beaucoup sortent du système éducatif et se retrouvent exposés aux abus de tous ordres.

Même si l’Afrique du Sud a récemment investi dans l’éducation, les niveaux de performance des élèves sont plus faibles que dans de nombreux pays de la région et la qualité de l’éducation reste insuffisante. Beaucoup d’enfants sont en difficulté scolaire, ne vont pas à l’école régulièrement, font face à l’absentéisme des enseignants et à des problèmes récurrents de violence à l’école.

FXB en action

FXB Afrique du Sud mène plusieurs programmes de soutien extrascolaire et de développement des compétences psychosociales et interpersonnelles dans des bidonvilles aux alentours de Johannesburg et de Witbank. Ces communautés sont caractérisées par des taux élevés de chômage, de criminalité, de violence et d’infections au VIH. De nombreux jeunes accueillis dans nos programmes sont orphelins.

Nos programmes en cours

Nos programmes visent à limiter les conséquences du VIH/sida et de la pauvreté dans la vie des jeunes participants, à soulager leur détresse morale, à leur permettre de mieux affronter le quotidien et à leur ouvrir des perspectives d’avenir plus sereines.

Notre travail en Afrique du Sud ne serait pas possible sans le soutien et la confiance de nos partenaires : La Fondation Alstom, la Fondation Greendale, la Fondation Madeleine, la Fondation Vajra, la Fondation J&K Wonderland et un partenaire souhaitant rester anonyme.

Témoignage

Les éducateurs savent nous motiver lorsque nous sommes confrontés aux difficultés de la vie. Ils nous apprennent à prendre soin de nous, à nous aimer et à nous soutenir les uns les autres. Cela m’a appris à apprécier la vie.

Bafana Mpungose, 13 ans

Impact de la mission

Près de 3 000 enfants et jeunes ont fréquenté les programmes FXB en Afrique du Sud.

Les jeunes sont particulièrement créatifs et actifs, en plus d’avoir animé une émission de radio hebdomadaire durant plusieurs années, ils ont réuni leurs histoires et leurs poèmes dans deux recueils intitulés respectivement “Irisdescent Reflections” et “Walk a Mile in My Shoes”.