Togo

Initié par Georges Casati, beau-père de François-Xavier Bagnoud, FXB a lancé en 2002 dans le nord du Togo, à Siou, un programme destiné à rendre l’eau potable accessible à la population, tout en renforçant les structures médicales et scolaires en place grâce à la fourniture de matériel.

Pendant une trentaine d’année, le gouvernement a rendu accessible l’eau potable aux populations de Siou. Chaque village a ainsi pu bénéficier d’au moins une pompe à eau permettant d’approvisionner gratuitement la communauté. L’état s’était donc chargé de gérer la maintenance de l’infrastructure et la consommation d’eau. En 1996, il s’est retiré, contraignant ainsi les populations locales à assumer les coûts inhérents à l’utilisation des pompes à eau. Ces populations étant extrêmement pauvres, elles n’ont eu d’autre choix que de puiser l’eau des étangs, généralement impropre à la consommation. Si certaines pompes ont été rachetées par des sociétés privées, la plupart de celles qui n’étaient pas utilisées se sont progressivement détériorées.

FXB a construit 7 nouvelles pompes à eau et a réhabilité 13 pompes existantes. Des comités responsables des pompes à eau ont été créés dans chaque quartier, ayant pour rôle de veiller à la collecte des financements destinés à couvrir les coûts de la consommation d’eau, et veillant à la bonne maintenance des infrastructures.