OUGANDA

Début de la mission 1990
Population impactée 300 000

Sortir des familles de l’extrême pauvreté et les aider à accéder à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène

Contexte

L’Ouganda est peuplé de 46 millions d’habitants, dont plus d’un tiers vivent en dessous du seuil de pauvreté. Il est placé au 159ème rang sur 189 de l’Indice de Développement Humain du PNUD.  Les enfants sont les premières victimes de cette situation, leurs familles ne peuvent assurer santé et bien-être, en particulier dans les régions reculées du pays.

L’impureté de l’eau que les foyers utilisent entraîne des maladies diarrhéiques aiguës, qui s’avèrent souvent mortelles. Chaque année, 1,5 million d’enfants meurent de la diarrhée dans le monde.

Malgré une baisse significative du nombre de nouveaux cas par an, on estime que près de 1,5 million de personnes sont séropositives dans le pays ; des centaines de milliers d’enfants ont perdu l’un de leurs parents ou les deux à cause de la pandémie du sida.

Rajoutons que la situation des LBGT est gravement déplorable en Ouganda. Outre les persécutions, l’homosexualité est considérée comme un crime et est punie de peines d’emprisonnement extrêmement lourdes.

FXB en action

Au début des années 1990, la fondatrice de FXB, Albina du Boisrouvray, a voulu étendre les activités de l’organisation en Afrique, plus précisément en Ouganda qui comptait des cohortes d’orphelins du sida, de la guerre et d’autres causes. FXB a ainsi lancé, en 1991, un premier programme d’aide en faveur des familles biologiques ou familles élargies au sein de la communauté qui accueillaient ces orphelins.

L’objectif était de leur donner les moyens de subvenir à leurs besoins essentiels, afin de pouvoir élever, protéger et donner un avenir digne à leurs enfants. Chaque famille a ainsi reçu un capital d’amorçage en nature pour démarrer une activité génératrice de revenus et a bénéficié d’un soutien au niveau de la nutrition et de la scolarité des enfants. C’étaient les premiers pas de notre modèle de réduction de la pauvreté : les programmes de Développement économique et communautaire VillageFXB.

En associant l’accès simultané à la sécurité alimentaire, à des services de santé adéquats et à la prévention des maladies, à l’éducation des enfants, à un logement salubre et des installations sanitaires appropriées ainsi qu’à une source de revenus réguliers à travers la création de microentreprises, FXB a, à travers 37 programmes de Développement économique et communautaire VillageFXB, permis à 25 000 adultes et enfants de sortir de l’extrême pauvreté depuis 1991.

Par ailleurs, dans le but de créer un impact durable et de susciter un changement des comportements, FXB a organisé de nombreuses sessions de renforcement des capacités générales et interpersonnelles à destination des communautés. Planning familial, importance de l’éducation, EAH (Eau, Assainissement et Hygiène), santé, prévention au VIH/sida et autres maladies, violences faites aux femmes, droits des enfants, protection de l’environnement sont autant de thèmes qui ont été abordés.

Nos programmes en cours

Depuis plusieurs années, FXB travaille, en partenariat avec Procter & Gamble, à fournir des centaines de milliers de litres d’eau potable à des centres de santé, des écoles et des familles vulnérables dans le district de Wakiso. FXB mène également des activités dont l’objectif global est de changer les comportements et les pratiques en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène auprès des communautés, enseignants et directeurs d’écoles et les autorités locales. Il s’agit également d’adapter les normes sanitaires dans les écoles.

Axes d’intervention de FXB Ouganda

  • Organiser et mener des sessions de sensibilisation autour de l’hygiène auprès des cibles sélectionnées afin d’induire une amélioration des comportements et des pratique
  • Fournir du matériel d’information, de communication et d’éducation en matière d’accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement)
  • Fournir le matériel nécessaire pour la purification de l’eau aux cibles sélectionnées
  • Mettre les écoles aux normes sanitaires
  • Prise en charge des enfants atteints de maladies hydriques
Témoignage

Voici le principe sous-jacent de la méthodologie des VillagesFXB : donner plutôt que prêter, et garantir la protection des droits fondamentaux de chaque famille.

Kenneth, directeur de FXB Ouganda

Impact de la mission

  • En 2014, une évaluation externe, menée par l’Oxford Poverty & Human development Initiative en Ouganda, a mis en évidence le fait que les anciens bénéficiaires des programmes de Développement économique et communautaire VillageFXB sont multidimensionnellement moins pauvres que leurs pairs, même trois ans après la fin du programme. Les dimensions dans lesquelles les anciens bénéficiaires FXB sont mieux lotis sont le logement et la propriété foncière, l’épargne, l’accès à la vaccination des enfants, à la diversité alimentaire et à des sources d’eau améliorées.

 

  • En 2015, utilisant les données baseline ainsi que celles de fin de projet du système de suivi et d’évaluation des programmes VillageFXB, des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie et de Harvard ont comparé le statut des ménages bénéficiaires avant et après l’implémentation du programme. L’étude inclut les données de 20 programmes de Développement économique et communautaire VillageFXB effectifs entre 2009 et 2012, au Rwanda et en Ouganda, représentant plus de 1 500 familles. Les résultats de l’évaluation concluent que les programmes VillageFXB ont induit des améliorations marquées au niveau de la sécurité économique, de la santé et du statut nutritionnel, de l’eau et assainissement, du bien-être psychosocial et de la participation scolaire.

Lire cette étude.