MONGOLIE

Début de la mission 2006
Population impactée 3 000

Sortir des familles vulnérables de la pauvreté et prévenir l’exode rural

Contexte

La Mongolie est un pays enclavé entre la Russie au nord et la Chine au sud, avec des conditions climatiques particulièrement difficiles. En hiver, la température peut descendre à moins 40°C dans certaines régions, tandis qu’en été, la chaleur peut être insupportable, dépassant les 40°C.

Près de la moitié de la population du pays – 3 millions de personnes – vit dans la capitale. L’exode rural représente un problème majeur en Mongolie, générant des quartiers de iourtes dans la périphérie d’Oulan-Bator. Les populations de migrants n’ont malheureusement que très peu d’opportunités de travail et vivent dans des conditions sanitaires extrêmement précaires.

Selon le Bureau National de la Statistique mongol, en 2016, 29.6% des mongols étaient pauvres, selon le seuil de pauvreté national. Ceci représente une augmentation de 8 points de pourcentage par rapport au taux de pauvreté de 2014. Les comparaisons entre les niveaux de vie des ménages ruraux et urbains montrent que la pauvreté a plus augmenté en milieu rural qu’en milieu urbain.

FXB en action

L’aïmag de Dornogovi, une province située au sud-est du désert de Gobi, se limite à une vaste étendue plate et désolée. Plus de 23% de ses 67 000 habitants vivent dans de grandes conditions de pauvreté, avec un taux de chômage de 68%. La majorité des familles, nomades et sédentaires, dépendent de l’élevage (chèvres, moutons, vaches, chevaux et chameaux).

Les principaux défis auxquels elles font face sont : des opportunités d’emploi très faibles, des sources de revenus non-durables, un accès limité aux services et aux opportunités de formations professionnelles, un accès limité au capital nécessaire au développement de microentreprises, des connaissances très faibles en termes d’informations financières globales. Le manque de motivation et d’espoir, l’alcoolisme et l’insalubrité des habitats, notamment des yourtes, sont aussi des problèmes importants.

Le principal objectif de FXB est d’aider des familles de cette région désertique à créer ou saisir des opportunités dans leur propre région plutôt que de migrer pour Oulan-Bator.

FXB Mongolie y a déjà conduit un premier programme de développement économique et communautaire VillageFXB qui a contribué à améliorer significativement la qualité de vie d’une centaine de familles.

Nos programmes en cours

Manque d’opportunités économiques, conditions climatiques défavorables, maladie, insalubrité des logements… les personnes les plus démunies du Dornogovi font face à une variété de défis complexes. N’aborder que la question des revenus serait une erreur ! Une aide partielle, ne s’attaquant qu’à une cause de la pauvreté, n’est en effet pas une solution suffisante pour la vaincre.

Ainsi, notre modèle de Développement économique et communautaire VillageFXB nous permet d’apporter, en trois ans, une réponse complète aux causes fondamentales de la pauvreté en agissant simultanément sur ses facteurs prédominants. Il s’agit aussi de lutter contre les discriminations liées au genre et de d’équilibrer les relations entre hommes et femmes afin que celles-ci, plus exposées à la pauvreté, puissent accéder aux mêmes opportunités économiques et sociales.

Notre travail en Mongolie ne serait pas possible sans le soutien et la confiance de notre partenaire Badrakh Energy CSR.

 

Témoignage

Nos programmes VillageFXB ont engendré un véritable changement d’attitude chez les habitants du désert de Gobi, passant d’une attitude passive à guetter des subsides potentiels du gouvernement à une attitude positive et entrepreneuriale. Même les autorités locales reconnaissent l’efficacité et l’impact de nos actions sur la population.

Erdenetuya Jambal, Directrice des programmes de FXB Mongolie

Impact de la mission

En décembre 2018, 526 enfants et adultes de l’aïmag de Dornogovi ont atteint l’autonomie socio-économique après 3 ans de participation au programme VillageFXB. En termes de résultats, il ressort de notre évaluation finale que le revenu moyen des familles est de 162% supérieur au revenu perçu en début de projet et qu’elles sont en mesure, en moyenne, d’épargner 17% de leur revenu. 100% des familles mangent 3 repas par jour (contre 12% en début de projet). 100% des familles ont accès à une installation sanitaire améliorée. 80% des jeunes diplômés à la fin d’une formation professionnelle ont trouvé un emploi.

En octobre 2017, FXB Mongolie a été récompensée par le trophée “Mongolian Quality”, récompensant les meilleures ONG en Mongolie. Notre responsable de projet, Erdenetuya Jambal a également reçu la médaille de « Best Manager » qui reconnaît la qualité de son travail avec l’équipe FXB Mongolie et les communautés vulnérables de l’aïmag de Dornogovi.

En décembre 2019, FXB Mongolie a reçu le prix de la meilleure ONG de l’aïmag de Dornogovi dans sa catégorie, le développement.

L’équipe de FXB Mongolie et les familles bénéficiaires de son programme de réduction de la pauvreté VillageFXB ont participé à planter près de 90’000 arbres adaptés au sol pauvre et aride de l’Aïmag de Dornogobi.

La Mongolie en sursis

Découvrez le reportage La Mongolie en Sursis, réalisé par Canal 9 (Suisse) lors d’une mission de l’équipe FXB sur place. En mars 2002, Albina du Boisrouvray, fondatrice et présidente d’honneur de FXB, et son équipe se sont rendues en Mongolie à l’invitation du Ministre de la Santé. Celui-ci souhaitait bénéficier de l’expérience de l’association en Inde pour développer un programme de prévention du VIH dans son pays.

Le projet de FXB Mongolie concernait la province de Selenge Aimag, située à environ 400 km au nord de la capitale, Oulan-Bator. Le programme pilote s’est terminé avec succès en 2007 et les opérations qui en découlèrent ont été transmises au Ministère de la Santé.