Construire des latrines à destination de 50 000 familles vulnérables

Début du programme 2016
Population impactée 300 000

FXB Rwanda organise des programmes de construction de latrines et de sensibilisation aux bonnes pratiques en matière d’hygiène et d’assaisinissement.

Contexte

Le Rwanda reste très marqué par le génocide de 1994, durant lequel près d’un million de Tutsis ont été massacrés. Le Front Patriotique Rwandais, démocratiquement élu, a progressivement rétabli l’ordre, la sécurité puis le service civil et assuré la stabilité du pays.

Le Rwanda est un des rares pays à avoir été en mesure d’atteindre la plupart des objectifs du Millénaire pour le développement de l’ONU. Des progrès substantiels ont été réalisés en matière de réduction du taux de pauvreté, d’éducation ou de prévalence du VIH.

Malgré ces succès, le Rwanda est encore un pays pauvre, classé 158e sur 189 par le dernier indice de développement humain du PNUD en 2018. Il fait face à d’importants défis en termes de développement.
La malnutrition chronique, le mauvais état des infrastructures, le manque d’accès à l’électricité, le développement de la petite enfance, la mortalité infantile, la qualité de l’éducation et la prévention de la violence à l’encontre des enfants nécessitent une attention soutenue.

Notre action

Ce projet quinquennal, appelé localement Gikuriro, est financé par USAID/PEPFAR et implémenté par Catholic Relief Services, la Coopération néerlandaise et des organisations rwandaises de 2016 à 2021.

Partenaire dans le district de Nyanza, FXB Rwanda organise la construction de latrines couvertes et de stations de lavage des mains et anime des clubs de santé dans 420 villages pour former les membres de la communauté aux bonnes pratiques en termes de EAH. L’objectif est de changer les comportements et les pratiques de 50 000 familles vulnérables.

Impact du programme

Entre 2014 et 2019, FXB Rwanda a formé plus de 134 000 familles à des comportements appropriés et aux bonnes pratiques en matière de EAD (WASH). Parmi elles, 117 000 ont construit des latrines couvertes et des stations de lavage des mains.

Un vaste programme appelé Kura Mwana, destiné à améliorer les comportements nutritionnels ainsi que les pratiques en matière d’EAH de 63 000 enfants de moins de cinq ans, femmes enceintes ou allaitantes du district Huye, a atteint 95% de ses objectifs initiaux en été 2019.

Témoignage

La majorité des Rwandais, et plus particulièrement les enfants, souffrent de maladies hydriques. L’eau potable et l’assainissement accessibles à tous est l’une des priorités du gouvernement d’ici à 2024. À travers ce projet, FXB Rwanda participe à l’atteinte de cet objectif de manière significative.

Damascène, Directeur des programmes FXB Afrique