FXB en action

En mars 2002, Albina du Boisrouvray, fondatrice et présidente d’honneur de FXB, et son équipe se sont rendues en Mongolie à l’invitation du Ministre de la Santé. Celui-ci souhaitait bénéficier de l’expérience de l’association en Inde pour développer un programme de prévention du VIH dans son pays. Le projet de FXB Mongolie concernait la province de Selenge Aimag, située à environ 400 km au nord de la capitale, Oulan-Bator. Le programme pilote s’est terminé avec succès en 2007 et les opérations qui en découlèrent ont été transmises au Ministère de la Santé.

En 2016, FXB a lancé un programme de Développement Communautaire VillageFXB dans la province de Dornogobi, dans le désert de Gobi, afin de prévenir notamment les migrations vers la capitale. Le principal objectif est ainsi d’aider des familles de la région désertique de Dornogovi à créer ou saisir des opportunités dans leur propre région plutôt que de partir pour la ville d’Oulan-Bator.

FXB accompagne ainsi quelque 500 personnes vivant dans des conditions très précaires vers l’autonomie économique et sociale en améliorant simultanément différents aspects de leur vie. Cette approche de développement intégré associe notamment la nutrition, la santé, l’éducation et la salubrité des logements – majoritairement des iourtes, afin de répondre aux besoins immédiats des participants, tout en renforçant leurs capacités à générer des revenus pour qu’ils deviennent économiquement indépendants.

Dans le but de créer un impact durable et global, FXB organise des sessions de renforcement des capacités personnelles à destination des participants aux programmes ainsi qu’aux communautés alentours. De nombreux sujets sont abordés comme la protection des enfants, le planning familial, la protection de l’environnement, l’hygiène, la santé, la prévention au VIH/sida, MST et autres maladies, les problèmes liés à l’alcool ou aux violences intra-familiales. FXB promeut également l’autonomisation des femmes et l’égalité entre les sexes comme facteurs déterminants de lutte contre la pauvreté.

Contexte

La Mongolie est un pays enclavé, avec des conditions climatiques particulièrement difficiles. En hiver, la température peut descendre à moins 40°C dans certaines régions tandis qu’en été, la chaleur peut être insupportable avec plus de 40°C.

Près de la moitié de la population (3 millions de personnes en 2016) vit dans la capitale. L’exode rural représente un problème majeur en Mongolie, générant des quartiers de iourtes dans la périphérie d’Oulan-Bator. Les populations de migrants n’ont malheureusement que très peu d’opportunités de travail et vivent dans des conditions sanitaires extrêmement précaires.

« La Mongolie en Sursis » – reportage réalisé par Canal 9 (Suisse) lors d’une mission de l’équipe FXB, présentant la situation des populations les plus pauvres de Mongolie et le travail d’Albina du Boisrouvray, fondatrice de FXB et présidente d’honneur, et de son équipe en 2002. A cette époque, la vulnérabilité des populations mongoles par rapport au VIH s’était accrue du fait de la proximité de la Russie et de la Chine, deux pays où la haute prévalence du VIH est désormais reconnue.

Burundi – Burkina Faso – Chine – Colombie – Inde – Mongolie – Myanmar – Niger – Namibie – Rwanda – Afrique du Sud – Ouganda