Maison FXB à Washington DC

Dès la création de la Fondation FXB et de l’Association FXB (ONG), Albina du Boisrouvray, fondatrice et présidente, a souhaité porter une attention particulière aux orphelins et aux enfants vulnérables qu’a engendrés la pandémie du sida.

La Fondation FXB a ainsi ouvert sa première Maison FXB à Washington DC en 1990, à un moment où ni la thérapie antirétrovirale pour le VIH, ni même l’AZT n’étaient disponibles, et où la stigmatisation à l’encontre des personnes infectées ou affectés par le sida, y compris les enfants, était élevée, même aux États-Unis. Washington DC avait un taux de séroprévalence supérieur à celui de n’importe quelle ville des Etats-Unis, en raison notamment de la consommation de drogue, un problème endémique.

La Maison FXB de Washington repose sur le concept du Tender Loving Care (des soins tendres et attentionnés), à savoir la conviction que les enfants orphelins ou délaissés par leurs parents, séropositifs ou malades du sida, auront une vie meilleure et plus longue s’ils sont accueillis dans un cadre familial, entourés de tendresse et de soins adaptés, y compris les soins palliatifs. Ce modèle avait également été mis en œuvre en Colombie, au Brésil, en Inde et en Thaïlande.

Ces enfants troublés et fragiles, souvent malades, ayant connu des conditions de vie difficiles, y bénéficient d’un environnement sûr et épanouissant, où l’espoir et la stabilité deviennent possibles.

La Maison FXB à Washington DC est maintenant gérée par TERRIFIC Inc. (Resource Institute Temporaire d’Urgence Résidentielle pour les Familles en Situation de Crise), une organisation locale de longue date, à base communautaire et but non lucratif.