La Bolivie est l’un des pays les plus pauvres d’Amérique du Sud. Un Bolivien sur huit vit avec moins de 1,25 $ par jour. Les plus vulnérables sont les femmes et les enfants des régions rurales, ainsi que les autochtones. Plus de 22 % des Boliviens n’ont pas accès à l’eau potable, et 73 % n’ont pas accès aux services sanitaires de base. Dans le bourg de Machacamarca, situé dans l’état d’Oruro, la vulnérabilité des populations est accentuée par un environnement particulièrement défavorable. Elles doivent composer avec une altitude élevée, des conditions climatiques difficiles, ainsi qu’une pénurie de terrains fertiles qui affectent l’agriculture de subsistance.

Afin d’améliorer la qualité de vie et de renforcer les capacités des habitants vulnérables de Machacamarca, FXB a développé en 1998 un programme ponctuel de soutien global. Elaboré de manière participative afin de favoriser l’appropriation locale du projet après le départ de l’association, de nombreuses activités ont été mises en place :

  • Développement d’activités génératrices de revenus afin de permettre aux familles de générer des revenus suffisants et d’accéder à la sécurité alimentaire
  • Développement de cultures sous serres pour surmonter les obstacles environnementaux et faciliter la production de légumes aussi bien pour la consommation personnelle qu’à des fins commerciales
  • Création d’une boulangerie communautaire
  • Développement des compétences des bénéficiaires dans la gestion de projets et dans leur gestion financière
  • Formation et sensibilisation de la communauté aux questions de santé en général, santé reproductive, hygiène, développement communautaire durable ou protection de l’environnement.

Le projet est aujourd’hui dirigé de manière indépendante par la communauté de Machacamarca.