FXB travaille en Chine depuis 2006. Ses objectifs sont de sortir des familles vulnérables de la pauvreté et de réduire les discriminations liées au genre.

 

Contexte

Le comté montagneux de Bu Tuo est situé dans le Liangshan – la préfecture autonome de la communauté Yi de la province du Sichuan. La province est l’une des plus grandes et des plus pauvres de Chine, avec près de la moitié de la population vivant avec moins de 2$ par jour. Sa population compte 140,000 habitants, dont 95% sont des Yi, une ethnie vulnérable. Avec un résident sur cinq vivant dans la pauvreté, une population croissante et un taux d’analphabétisme de près de 75%, la population souffre de malnutrition, de conditions d’hygiène déplorables et d’une forte disparité entre hommes et femmes. Les Yi ont leur propre langue et ont beaucoup de difficulté à communiquer en mandarin – à la fois à l’oral comme à l’écrit. La pauvreté et les inégalités économiques des groupes minoritaires sont des problèmes largement reconnus. Ils ont abouti à la marginalisation du développement chez les Yi et à davantage de problèmes sociaux existant dans la communauté locale, tels que la consommation de drogue, l’alcoolisme, l’illettrisme et la violence domestique. Par ailleurs, les familles ont peu de respect pour l’éducation, ce qui se traduit par une faible fréquentation scolaire, en particulier pour les filles. Mariages et maternités précoces ainsi que traditions font que c’est sur les femmes que repose la principale charge de travail au sein de la famille. Illettrées, elles n’ont pas suivi de formation et ne disposent très souvent d’aucune compétence particulière qui pourrait les aider à accroître leurs revenus et leur pouvoir décisionnel et, par conséquent, leur qualité de vie.

 

FXB en action

Sortir des familles de la pauvreté

Suivant une méthodologie pragmatique et efficace de lutte contre la pauvreté initiée par FXB en 1991, le modèle VillageFXB, l’organisation accompagne 400 personnes de la communauté YI vivant dans le plus grand dénuement, sur le chemin de l’autonomie économique aussi bien que sociale, en s’attaquant simultanément à cinq facteurs prédominants de l’extrême pauvreté.

  • Cette approche intégrée associe notamment l’accès à la sécurité alimentaire, à des services de santé adéquats et à la prévention des maladies, à l’éducation, à un logement salubre et à des installations sanitaires ainsi qu’à une source de revenus réguliers à travers la création de micro-entreprises.
  • Les activités génératrices de revenus nouvellement créées permettent progressivement aux familles d’obtenir suffisamment de revenus pour faire face à leurs besoins quotidiens et pour se libérer des autres facteurs de pauvreté.
  • En fournissant des services essentiels, FXB veille à ce que les familles s’épanouissent et que les enfants atteignent leur plein potentiel.
  • Dans le but de créer un impact durable et global et de susciter une mobilisation sociale, FXB organise parallèlement des sessions de renforcement des capacités à destination des participants au programme ainsi qu’aux communautés alentours. De nombreux sujets sont abordés comme le planning familial, la protection de l’environnement, l’hygiène, la santé, la prévention au VIH/sida et autres maladies, la prévention des abus et les droits des femmes et des enfants.

Impact

FXB a déjà développé 9 programmes VillageFXB à Bu Tuo à destination de 3’600 bénéficiaires directs et 7’500 bénéficiaires indirects.

  • Les programmes VillageFXB de Bu Tuo ont été récompensés par le Centre de recherche de la Culture Yi de l’Université Centrale des Nationalités et la Fondation de la protection sociale en Chine par le prix pour la « Contribution Spéciale » pour leurs implications dans le développement de la communauté Yi en Chine
  • Par ailleurs, UNICEF et le « Beijing Institute for Information and Control » ont évalué ces programmes en 2008 et mis en évidence des augmentations significatives des revenus des ménages et de leurs actifs, une réduction de 25% de la dette des familles, ainsi que de nettes améliorations relatives à la santé et à l’éducation des enfants. Cette évaluation a également mis en évidence le fait que les orphelins ont vu leur état psychologique et émotionnel s’améliorer d’au moins 6 fois depuis le début du programme.

Réduire les discriminations liées au genre :

Lutter contre la pauvreté implique aussi de lutter contre les discriminations liées au genre et de d’équilibrer les relations entre hommes et femmes pour que celles-ci, plus exposées à la pauvreté, puissent accéder aux mêmes opportunités économiques et sociales. FXB promeut l’autonomisation des femmes et l’égalité entre les sexes comme facteurs déterminants de lutte contre la pauvreté.
FXB Chine mène par conséquent des programmes d’éducation théoriques et pratiques pour renforcer les capacités de femmes vulnérables des communautés Yi et de leurs enfants :

Connaissances générales : mandarin de base oral et écrit, utilisation d’un téléphone, apprendre à lire l’heure, connaissances en métrologie et compétences économiques, qui vont de la gestion du budget de la famille à l’inclusion financière.

Connaissances professionnelles : dans les domaines de la couture, du tissage et de la broderie, de la culture de jardins potagers et de la conservation des légumes.

Compétences de la vie : droits des femmes et des enfants, prévention à l’alcoolisme et à la drogue, prévention à la violence domestique sous toutes ses formes, prévention et préparation aux catastrophes naturelles, santé, alimentation, hygiène de la famille et du lieu de vie.

Éducation des enfants : ce programme vise aussi à provoquer une augmentation du taux de fréquentation de l’école. FXB invite notamment d’anciens bénéficiaires à venir témoigner de l’importance pour chaque enfant de pouvoir aller à l’école.

Développement de la petite enfance : le développement affectif, social et physique des enfants en bas âge a un impact direct sur leur développement et sur l’adulte qu’ils deviendront. C’est une période qui peut être négligée dans les familles très pauvres, trop occupées par leur survie immédiate. Les parents sont donc formés aux différentes étapes de développement de l’enfant, aux besoins de chaque étape et à la détection des points forts et faibles des enfants.

Compétences de la vie courante chez les enfants : FXB a développé un manuel « I am Who » qui a été reconnu comme une pratique exemplaire par UNICEF Chine. L’idée générale de cette activité est de combattre la stigmatisation en reconstruisant l’imaginaire des enfants à travers l’écriture de leur histoire. Son impact sur l’état psychologique des enfants a été évalué de manière très positive aussi par l’Institut d’information et de contrôle de Bei Jing en 2009.

FXB est enregistrée comme organisation locale sous le nom de « Bu Tuo Eyas » et travaille en étroite collaboration avec les branches locales de la Fédération des Femmes Chinoises.