Une récompense nationale pour FXB Mongolie

Publié le 26 octobre 2020

FXB Mongolie soutient les communautés vivant dans la pauvreté, incluant les familles d’éleveurs, les orphelins et les enfants vulnérables. En 2016, FXB Mongolie a lancé un programme de Développement Communautaire VillageFXB dans l’aïmag de Dornogobi, situé dans le désert de Gobi, afin de prévenir notamment les migrations vers la capitale. L’organisation accompagne ainsi quelque 500 personnes vers l’autonomie économique et sociale en améliorant simultanément différents aspects de leur vie afin de répondre aux besoins immédiats des familles, tout en renforçant leurs capacités à générer des revenus pour qu’ils deviennent économiquement indépendants.

Le 2 octobre 2017, FXB Mongolie a reçu un prix appelé «Mongolian Quality » et la directrice du programme, Erdenetuya Jambal, a reçu la médaille de «Meilleur Manager» par le comité national sur les domaines des affaires et du développement, à Oulan Bator.

Tous les deux ans, ce comité annonce les meilleures organisations. En 2015, il a récompensé les écoles publiques et en 2017, les organisations non gouvernementales (ONG) en Mongolie.

Pendant deux mois, le comité a examiné toutes les ONG travaillant en Mongolie sur la base de critères tels que la démarche de travail, le droit mongol et les rapports financiers. Avec ces deux certificats, FXB Mongolie est maintenant l’une des meilleures ONG du pays.

La stratégie élaborée par l’équipe de FXB Mongolie depuis 18 mois a déjà contribué au développement de l’estime de soi, à l’amélioration du statut psychosocial des participants à travers une bonne gestion des problèmes liés à l’alcoolisme, au handicap, au chômage ou aux crises familiales, à l’amélioration notoire des conditions d’hygiène, à l’amélioration de la santé en général ainsi qu’à l’augmentation du taux de fréquentation à l’école primaire et secondaire. Le développement de microentreprises est un défi dans cette région désertique aussi bien sur le plan climatique qu’économique, mais de nombreuses activités génératrices de revenus ont déjà vu le jour comme des ateliers mécaniques ou de confection, des boulangeries, un restaurant ambulant, des cultures sous serres, ou des commerces de vêtements ou de couvertures de deuxième main.