Un an après le passage du cyclone Nargis, FXB fait état des progrès réalisés et des défis qui restent à relever au Myanmar

Publié le 19 mai 2021

Le cyclone Nargis a frappé le Myanmar le 2 mai 2008. Le cyclone, l’une des pires catastrophes naturelles de l’histoire du pays, a fait environ 150 000 morts et des milliers de disparus et de blessés.

Ce week-end marque le premier anniversaire du cyclone Nargis, qui a frappé le Myanmar le 2 mai 2008. Ce cyclone, l’une des pires catastrophes naturelles de l’histoire du pays, a fait environ 150 000 morts et des milliers de disparus et de blessés. Environ un tiers des personnes tuées étaient des enfants et des adolescents. FXB International a été l’un des premiers intervenants à réagir à la tempête, en fournissant aux survivants des provisions essentielles, notamment de la nourriture, de l’eau, des abris et des soins de santé.

Le rôle des organisations non gouvernementales comme FXB était – et continue d’être – essentiel aux efforts de secours et de reconstruction au Myanmar. Les autorités militaires et gouvernementales birmanes ont été critiquées pour la lenteur et l’inefficacité de leur réponse à la catastrophe nationale.

L’année dernière, FXB a travaillé 24 heures sur 24 pour aider à stabiliser le bien-être des enfants, des familles et des communautés à Yangon, dans l’État de Mon et dans l’Ayeyarwady, par le biais d’un certain nombre d’initiatives de secours et de reconstruction. Les résultats des initiatives de FXB à ce jour sont les suivants: 

  • 300 toilettes ont été installées, ce qui a permis d’améliorer l’assainissement pour 1 200 personnes
  • 21 pompes à eau ont été installées et 29 bassins pollués ont été nettoyés, fournissant de l’eau propre à plus de 50 000 personnes
  • De la nourriture a été distribuée à 24 000 personnes
  • 25 Espaces amis des enfants ont été créés, offrant à 4 500 enfants des services éducatifs
  • 360 maisons ont été reconstruites

FXB a été cité par l’Organisation mondiale de la santé et le Bureau des affaires humanitaires des Nations unies pour le rôle important qu’elle a joué dans la reconstruction post-catastrophe. FXB met toujours l’accent sur la production de solutions durables afin que les individus soient mieux à même de répondre aux défis de la survie à l’avenir.

Malgré ces progrès, le pays est toujours confronté à une série de graves difficultés. Parmi les problèmes à long terme, citons les dégâts agricoles, la pénurie de nourriture, la destruction d’hôpitaux et d’écoles, et le nombre stupéfiant d’enfants nouvellement vulnérables à la suite de la tempête. On estime que plus de 1,5 million de personnes sont actuellement sans abri et ont besoin d’aide.