Retranscrit et présenté par Albina du Boisrouvray dans le Courage No 4.

Le Courage, revue internationale annuelle, en plusieurs langues, est en réalité un essai à plusieurs auteurs, en 2018, les «Minorités supérieures ?». Le Courage a obtenu le Prix Rive gauche de la meilleure revue littéraire en 2017 (en savoir plus pages 7 et 8).

Préambule d’Albina du Boisrouvray, fondatrice et présidente d’honneur de FXB :

La mission de FXB, que j’ai fondée en 1989 (et qui porte les initiales de mon défunt fils François-Xavier Bagnoud), est de trouver des solutions innovantes pour défendre et remédier aux causes oubliées des personnes oubliées dans des lieux oubliés.
En 1991, la réalité nous a démontré qu’une aide morcelée n’est pas une solution suffisante pour briser le cercle vicieux de l’extrême pauvreté, d’où notre approche globale et holistique.

En Ouganda et dès 1991, nous avons également constaté que dans les situations de pauvreté extrême, fournir uniquement et par microcrédit un outil de travail, qu’on appelle une « activité génératrice de revenus », ne sortait pas les personnes concernées de cette extrême pauvreté.
Alors quoi de plus naturel que d’investir aussi dans une petite entreprise de l’économie locale en l’entourant de l’accès aux droits de base de logement, de nourriture, soins de santé, éducation, eau potable, tel que le faisait FXB pour tous ses autres programmes. Mise en action du paradigme de santé publique du Dr Jonathan Mann de Harvard, c’est-à-dire le lien entre Santé et Droits de l’homme.

En y ajoutant en 1991 un outil de travail immédiatement, voilà apparu un paradigme de développement qui en trois ans permet aux 80 familles du programme concerné de passer d’une misère absolue à une indépendance sociale et économique, de protéger leurs enfants et de leur fournir un avenir.

Réponse intégrée qui en apporte une seule aux causes multidimensionnelles de cette extrême pauvreté.

Nous sommes, depuis 1991, l’étape préalable et préparatoire au microcrédit.

Lire la suite : Dorothée – Moi, pygmée, entre les Tutsis et les Hutus – retranscrit et présenté par Albina du Boisrouvray (1)